Александр Бангерский (banguerski_alex) wrote,
Александр Бангерский
banguerski_alex

Изобилие и бесплатность

Мой французский друг Марк прислал мне это для моей коллекции "Правил игры":

Chris Anderson  rédacteur en chef en 2001, Wired
« The Long Tail », théorisant l'impact de la dématérialisation des biens culturels sur leur potentiel commercial : si un petit nombre de « hits » est consommé en masse, une infinité de références plus spécialisées ne se vend que de manière sporadique.
Ce truc c  la suite
attend je chercche
« Free - The Future of a Radical Price »
le 28 août aux éditions Pearson
Il y dresse notamment une typologie des modèles de la gratuité pouvant générer des profits, au-delà de la seule publicité : le freemium (une version gratuite financée par une version plus évoluée, payante), la subvention croisée (qui subordonne le produit gratuit à un achat), le « coût marginal zéro » (une musique stockée en ligne à moindre coût est offerte dans le but de promouvoir un concert), mais aussi le don ou encore l'échange de valeur (l'accès à tel service est gratuit si l'utilisateur participe à son amélioration).

les « règles du gratuit » et « les dix principes du raisonnement d'abondance ».

Couverture de "Free !", de Chris Anderson1 Si c'est numérique, tôt ou tard cela sera gratuit.
 
Sur un marché concurrentiel, les prix chutent jusqu'au coût marginal. L'Internet est le marché le plus concurrentiel que le monde ait jamais vu, et le coût marginal des technologies qu'il utilise traitement, bande passante, stockage se rapproche constamment de zéro. Le gratuit devient, non seulement une option, mais un aboutissement inévitable. Les bits veulent être gratuits.

2Les atomes aimeraient bien être gratuits aussi, mais ils n'y mettent pas autant du leur.

Hors du domaine numérique, les coûts marginaux tombent rarement à zéro. Mais la gratuité est si attirante psychologiqueme
nt que les spécialistes du marketing trouveront toujours des moyens pour l'exploiter en rendant certaines choses gratuites tout en en vendant d'autres. Ce n'est pas vraiment du gratuit vous payez probablement un jour ou l'autre, mais c'est souvent tout aussi irrésistible.
Aujourd'hui, en faisant œuvre d'imagination pour élargir la définition de leur industrie, des entreprises, depuis les compagnies aériennes jusqu'aux constructeurs automobiles, trouvent des moyens de rendre leur produit principal gratuit tout en vendant autre chose.

3 Vous n'arrêterez pas le gratuit.

Dans le domaine numérique, vous pouvez essayer de bloquer le gratuit par des lois et des verrous, mais en fin de compte, la force de gravité économique l'emportera. Ce qui signifie que si la seule chose qui empêche votre produit d'être gratuit est un code secret ou une menace, vous pouvez être sûr que quelqu'un, quelque part, trouvera la parade. Reprenez la gratuité aux pirates et vendez des options d'amélioration.

4 Vous pouvez gagner de l'argent avec le gratuit.

On paie pour gagner du temps. On paie pour courir moins de risques. On paie les choses qu'on adore. On paie pour améliorer son statut. On paie quand on y est obligé (une fois harpo

5 Redéfinissez votre marché.

Ses concurrents vendaient des sièges dans des avions. Ryanair a décidé de vendre plutôt des « voyages ». La différence est qu'il y a des dizaines de moyens pour gagner de l'argent avec les voyages, de la location d'automobile aux subventions versées par les destinations en mal de touristes. Cette compagnie aérienne vend ses sièges peu cher, voire gratuitement, pour gagner plus d'argent « autour » d'eux.

6 Arrondissez vers le bas.

Si le coût de quelque chose va vers zéro, le gratuit est juste une affaire de temps. Pourquoi ne pas y arriver avant tout le monde ? Le premier qui parvient au gratuit attire l'attention et il y a toujours des moyens de transformer celle-ci en argent. Que pourriez-vous rendre gratuit aujourd'hui ?

7 Tôt ou tard, vous serez en concurrence avec le gratuit.

Que ce soit par des subventions croisées ou des logiciels l'un de vos confrères va trouver comment donner ce que vous faites payer. Ce ne sera peut-être pas exactement la même chose, mais la baisse de prix de 100% risque d'avoir plus d'importance. Vous aurez le choix entre en faire autant et vendre autre chose, ou veiller à ce que la différence de qualité comble la différence de prix.

8 Adoptez le gaspillage.

Si une chose devient trop peu coûteuse pour qu'on la compte, cessez de la compter. Du forfait modique au zéro absolu, les entreprises les plus innovantes sont celles qui voient dans quel sens les prix évoluent et qui prennent les devants. « Votre boîte vocale est pleine » est le dernier râle d'une industrie figée dans un modèle de rareté au milieu d'un monde d'abondance.

9 Le gratuit rend d'autres choses plus précieuses.

Toute abondance crée une nouvelle rareté. Voilà une centaine d'années, les loisirs étaient rares et l'on avait beaucoup de temps ; à présent, c'est l'inverse. Quand un produit ou service devient gratuit, la valeur migre vers la couche supérieure. Allez-y aussi.

10 Gérez l'abondance, pas la rareté.

 

Tags: правила игры
Subscribe

Recent Posts from This Journal

  • Альцгеймер наступает

    Позор на мою лысую голову: выступая в прямом эфире перед началом интервью с Мареком Хальтером, я вместо "родительская суббота" сказал…

  • Мое интервью с Мареком Хальтером

    Я уже сообщал, что сегодня на сайте Культура.РФ будет транслироваться мое интервью с Мареком Хальтером. Но не в 12.00, а в 14.00 по московскому…

  • Мое интервью с Мареком Хальтером

    В субботу 27 марта в 12.00 на сайте Культура.РФ начнется трансляция моего интервью с писателем Мареком Хальтером. Вот ссылка и вводный текст оттуда:…

promo banguerski_alex april 11, 2018 15:00 1
Buy for 100 tokens
Мою статью разместили на сайте весьма солидного журнала "Россия в глобальной политике": Поджечь траву, избежать пожара 29 января 2018 Александр Бангерский Александр Бангерский Резюме: Столетие Февральской, а затем и Октябрьской революции 1917 года прошли на удивление тихо и…
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 0 comments