Александр Бангерский (banguerski_alex) wrote,
Александр Бангерский
banguerski_alex

Еще о пользе бутылки сухого в день

Еще в 2011 году в авторитетнейшем "Европейском журнале эпидемиологии" была опубликованы результаты масштабного научного исследования, доказавшего, что бутылка сухого вина в день предохраняет от инсульта и многих других болезней.

Об этом во французском журнале "Пуэн" пишет профессор медицинского факультета Марсельского университета Дидье Рауль:

La plus grande étude au monde sur le sujet vient d'être publiée dans European Journal of Epidemiology. Ses auteurs ont analysé près d'une centaine de publications pour ne conserver que celles qui permettaient une analyse fine des effets directs du vin, de la bière et des autres alcools. La conclusion générale est que, dans certaines conditions, le vin est associé à une augmentation de l'espérance de vie ! La bière, faiblement consommée, a des effets qui sont à peu près comparables. Les autres alcools n'ont aucun effet protecteur.


Pour ce qui est des effets bénéfiques du vin :

Le vin protège des affections cardio-vasculaires, en particulier de la mortalité cardiaque et de l'infarctus du myocarde. Cette protection est avérée pour une consommation qui ne dépasse pas une bouteille par jour par personne. C'est donc seulement à partir d'une bouteille de vin par jour que le risque cardio-vasculaire rejoint celui des non-buveurs.

Le vin diminue le risque d'accidents vasculaires cérébraux de manière significative. Là encore, la consommation d'une bouteille de vin par jour fait baisser le risque d'accidents vasculaires cérébraux.

Le vin réduit la mortalité. Si l'on intègre à la fois ses bénéfices sur le système cardio-vasculaire et cardiaque et ses inconvénients dans le domaine des affections chroniques - cirrhose et cancer -, mais aussi des accidents et des suicides, le vin a un effet extrêmement protecteur contre la surmortalité jusqu'à une consommation de 40 grammes par jour. L'effet maximal se situe entre 14 et 34 grammes par jour. Soit environ deux à trois verres de vin par jour. Cette réduction de la mortalité totale est liée à la diminution des accidents vasculaires cérébraux et des accidents cardiaques. Concernant la bière, beaucoup moins d'études ont été réalisées, mais les données sont à peu près comparables.

Au total, l'excès de consommation d'alcool est lié à un certain nombre d'accidents de la route, de cancers et de maladies chroniques. En contrepartie, le vin exerce un effet protecteur spectaculaire sur les problèmes cardio-vasculaires. De façon générale, une consommation modérée de vin allonge l'espérance de vie d'une manière très significative.

Ce qui est rassurant. Mon maître, le microbiologiste Louis Pasteur, dont les premiers travaux ont porté sur la fermentation des boissons alcoolisées, prétendait que le vin était la plus saine des boissons.

Dans ce pays, qui est l'un des plus grands producteurs de vin et l'un des plus grands exportateurs, peut-être est-il temps d'avoir un jugement plus nuancé sur la consommation de vin. Il suffit de compiler tous les articles publiés dans la littérature scientifique mondiale ces dernières années !

https://www.lepoint.fr/invites-du-point/didier_raoult/pasteur-le-vin-et-la-sante-21-12-2011-1411006_445.php

Tags: вино, здоровье, медицина, правила игры
Subscribe

promo banguerski_alex april 11, 2018 15:00 1
Buy for 100 tokens
Мою статью разместили на сайте весьма солидного журнала "Россия в глобальной политике": Поджечь траву, избежать пожара 29 января 2018 Александр Бангерский Александр Бангерский Резюме: Столетие Февральской, а затем и Октябрьской революции 1917 года прошли на удивление тихо и…
  • Post a new comment

    Error

    default userpic

    Your IP address will be recorded 

    When you submit the form an invisible reCAPTCHA check will be performed.
    You must follow the Privacy Policy and Google Terms of use.
  • 1 comment